Hypothèque de deuxième rang : Quand est-ce que je peux faire appel à un prêteur privé ?

Share Button

Une hypothèque de 2e rang (deuxième hypothèque ou bien hypothèque de second rang) fait référence à un prêt hypothécaire qui vient s’ajouter à une hypothèque de premier rang qui est déjà en place. Les deux prêts ont comme garantie la même propriété hypothécaire utilisée pour l’hypothèque de premier rang. L’hypothèque de deuxième rang peut être contractée auprès du même prêteur de la première, ou bien auprès d’un nouveau prêteur.

 

 

Pourquoi opter pour une deuxième hypothèque ?

De façon générale, on peut contracter une hypothèque de deuxième rang pour diverses raisons. Par exemple, elle peut servir pour financer l’acquisition d’une nouvelle propriété immobilière. Elle peut également permettre de profiter de conditions plus avantageuses dans le cadre d’une opération de rachat de crédit. Une hypothèque de second rang peut également être contractée pour financer des travaux de rénovation, pour effectuer un Rétablissement de crédit, ou pour remédier à un défaut mentionné dans un Avis de 60 jours. Bien que les taux hypothécaires appliqués dans le cadre d’une hypothèque de second rang sont relativement plus élevés par rapport à une hypothèque de premier rang, ils sont souvent plus avantageux que les taux d’intérêt des cartes de crédit ou des prêts de véhicules.

Les désavantages de l’hypothèque de second rang

Certes, l’hypothèque de deuxième rang offre de nombreux avantages, mais elle présente tout de même quelques inconvénients. D’abord, elle augmente les risques liés à l’emprunt en général puisqu’elle vient s’ajouter à une première hypothèque. En cas de non-paiement des mensualités de remboursement, l’emprunteur risque alors la saisie de son bien immobilier faisant l’objet de la garantie hypothécaire.

Quand est-ce qu’il est intéressant de contracter une Deuxième hypothèque privée ?

En raison des risques élevés de l’hypothèque de second rang, les institutions financières exigent un score minimum de 650 points pour étudier la demande d’un emprunteur. La plupart des emprunteurs se voient donc leur demande refusée par les institutions financières. Comment alors contracter un deuxième Prêt hypothécaire quand j’ai été refusé par ma banque ? Il est clair que dans certains cas il faut trouver des solutions alternatives comme le financement hypothécaire privé. Contrairement aux banques, un Prêteur hypothécaire privé peut vous accorder une Deuxième hypothèque privée, que vous ayez un bon ou un mauvais crédit. Vous pouvez obtenir un Prêt hypothécaire privée même si vous avez eu recours à un syndic de faillite. Dans tous ces cas, il est intéressant de faire appel à un prêteur privé pour demander une Hypothèque privée de second rang.

Conclusion

En cas de refus de votre demande d’un deuxième prêt hypothécaire, vous pouvez faire appel à un prêteur privé. Il est toujours judicieux de vous faire assister par un Courtier hypothécaire en prêt privé afin d’obtenir les meilleures conditions de prêt. Si vous résidez au Québec, vous pouvez faire affaire avec Érick Brunet, un courtier spécialisé dans le financement hypothécaire privé. Il propose ses services dans toutes les grandes villes du Québec : Montreal, Laval, Longueuil, Rive Sud, Rive Nord, et West Island.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.